PLADISSE (PLADIS) Pierre : joueur de violon né ca 1773, époux de Marie RAMEL né à Dunkerque ca 1764.
Domiciles (65) : 1795, rue de la Verrerie (66) ; 1804, 3 rue de l'Ecluse de Bergues ; 1809, 9 rue de l'Ecluse de Bergues.

PLADYS (PLADIS) Julien Louis : marionnettiste, né à Dunkerque le 12 janvier 1871, fils de Louis François (voir ci-dessous). À Roubaix en octobre 1902.
1887, 1888, 1889 (67) subvention de 100 F accordée par le Conseil Municipal
26 avril 1889 : "La direction du théâtre Guignol de la plage, prévient ses nombreux abonnés qu'elle se présentera à domicile à partir du 1er mai prochain. Les abonnements seront comme toujours d'un prix modéré et très avantageux.
La 16e campagne de Guignol sera des plus brillante. Une série de pièces, nouvelles, comiques, amusantes et morales en deux ou trois actes, seront jouées cette année, entre autres : La Présentation, Pinchette, le Chevalier gascon, les Anglais en Voyage, le Capitaine Guignol, etc.
Des costumes nouveaux et de toute beauté, viendront encore ajouter de l'éclat à ces pièces. Ouverture : dimanche 16 juin à 1 heure" (68).
11 juin 1891 : "C'est dimanche prochain, 14 juin, à 4 heures, que le théâtre Guignol de la plage de Dunkerque, commencera sa 18ème campagne. Voici le programme : La troupe Guignol, à-propos adressé au public. Le village enchanté, scène nouvelle, risible et tordante, en un acte. Le maître d'école, scène chantante en un acte. Prix d'entrée : 20 cent. Représentation variées tous les jours de 4 à 6 heures. On peut s'abonner au Théâtre, prix modérés" (69).
26 avril 1891 : "La direction du théâtre Guignol de la plage de Dunkerque, prévient le public qu'elle mettra en circulation sa liste d'abonnements à partir du 1er mai prochain.
Prix de l'abonnement : pour un enfant, cinq fr. ; pour deux, huit fr. ; pour trois, dix fr. Cinq pièces nouvelles au répertoire. Représentation variée, chaque jour, de 4 heures à 6 heures. Le théâtre sera ouvert dès 3 heures. Ouverture : dimanche 14 juin. Entrée : 20 centimes" (70).
24 avril 1892 : "La direction du théâtre Guignol de la plage de Malo-les-Bains, mettra en circulation sa liste d'abonnements à partir du 1er mai prochain.
Prix de l'abonnement : pour un enfant, cinq fr. ; pour deux, huit fr. ; pour trois, dix fr. Cinq pièces nouvelles au répertoire. Représentation variée, chaque jour du mois de juin au mois de septembre. Soixante pièces au répertoire. nouveautés de l'année : Monsieur l'intendant, L'Avare punie, La Marquise d'Alpraja. l'ouverture du théâtre Guignol se fera le dimanche 12 juin à 4 heures" (71).
18 juin 1894 : "C'est dimanche prochain, 10 juin, que s'ouvrira le théâtre Guignol de la plage.
Le programme sera composé d'une des meilleures pièces du répertoire l'Escarmouche.
L'heure des représentations est ainsi fixé : la première à 4 heures, la deuxième à 4 h 3/4, la troisième à 5 h 1/2" (72).
25 avril 1894 : "M. Pladis, directeur du théâtre Guignol, nous informe qu'il mettra en circulation sa liste d'abonnement à partir du 1er mai prochain.
D'importante améliorations ont été faites à l'installation du théâtre. La 21e campagne de Guignol s'annonce comme devant être des plus brillante et le répertoire a été entièrement renouvelé.
Pendant le mois de juin, les représentations seront données les dimanches et jeudis. Pendant le mois de juillet, Guignol jouera les dimanches, lundis et jeudis et à partir du 15 juillet, représentation chaque jour. Quelques séances seront données pendant le mois de mai" (73).
19 octobre 1902 : "Le pétitionnaire Pladys Julien Louis sollicite l'autorisation d'installer un théâtre de pantins sous la grand porte de son habitation rue Cuguot, 12.
Cette installation n'étant point de nature à gêner les voisins, nous pensons qu'un avis favorable peut être accordé.
Le dit Pladys est français, habite Roubaix depuis quinze jours. Signé le commissaire de police LECONTE" (74)

PLADYS Louis François
: artiste dramatique, né à Dunkerque le 6 décembre 1804, † Dunkerque le 17 septembre 1884, fils de Louis François (fabriquant de tabac) et de Catherine Julie Marie MARCHAND, époux de Eléonore VERMERSCH née ca 1824.
Enfant : Rose née ca 1844 .
Domicile (75) : 1881, 1884, 1 rue du Parc aux Boulets.
1878, 1879, 1880 (76) subvention de 200 F accordée par le Conseil Municipal,
15 mai 1882 : "Théâtre Guignol, comme les années précédentes notre brave papa Pladys fera, pendant la saison des bains de mer, les délices de la population enfantine" (77)
16 août 1882 : "Le petit théâtre de Pladys. […] Il compose ses pièces lui-même, les met à la scène et les interprète lui-même, pratiquement parlant. Quand je dis pratiquement je suis pourtant dans l'erreur car notre guignol a abandonné le vieux système de la pratique et l'a remplacé par le mirliton "c'est moins vibrant, dit-il, et ça s'avale moins". Outre qu'il est auteur et impressario il est encore sculpteur et costumier, c'est lui qui a fabriqué, modelé, en un mot fait ses artistes à coups de couteau et qui les a habillés à coups d'aiguilles" (78).
18 septembre 1884 : "Décès du Père Pladys 80 ans, propriétaire du Guignol des Bains de Mer." (79)

PLICHARD Emile
: musicien au 110e R. I. ca 1883.
1906 : témoin à la naissance.

PLOCQUIN (PLOCKYN) Jean Baptiste : chantre de haute contre.
Maîtrise de l'église St-Eloi : 1700, 1701 : 240 livres, 1702 : 220 livres, 1703 :100 livres, 1704-1716 : 240 livres, 1718 : 216 livres, 1721-1723 : 240 livres, 1724 : 312 livres (80).
Domicile : 1695, rue des Conceptionnistes, prêtre, musicien. Témoin au décès le 3 février 1697.

PLUMEREL Charles : luthier né à Mirecourt (Vosges) le 25 février 1808, fils de Charles (tailleur d'habit) et de Marguerite TABAREAU, épouse à Angers (Maine et Loir) le 24 octobre 1835 Marguerite VEAU (marchande d'instruments) née à Angers le 2 septembre 1801, † Angers le 15 mars 1869, fille de Louis (graveur sur bois) et de Victoire LELONG, veuve de Charles LAGARENNE (marchand d'instruments).

PLUMEREL François : luthier, né à Mirecourt (Vosges) le 5 mars 1800, † Tours, fils de Charles (tailleur d'habit) et de Marguerite TABAREAU
- Epoux de Philippine ANDRE (tapissière) née à Vézelise (Meurthe et Moselle) ca 1797, † Mirecourt le 4 avril 1837, fille de Sébastien et de Anne LAMONT.
Enfants : François (voir ci-dessous) ; Marie Françoise née ca 1825.
- Epouse à Mirecourt le 12 juillet 1837 Anne Catherine BERNARDEL née à Mirecourt le 20 mai 1815 fille de Nicolas
(facteur rural) et Anne Marie Monique CHRIST.

PLUMEREL François : accordeur de piano, luthier, facteur de piano né à Mirecourt (Vosges) le 5 juin 1827, † Dunkerque le 6 novembre 1873, fils de François (voir ci-dessus) et de Philippine ANDRE, épouse à Dunkerque le 10 janvier 1849 Virginie Lucile Angélique QUENET née à Dunkerque le 5 avril 1824, † Dunkerque le 10 mai 1879, fille de Simon (maître menuisier) et de Angélique Virginie BLARY.
Domiciles : 1844, rue Ste-Barbe (81) ;1851, 27 rue de la Marine (82) ; 1854, 18 rue David d'Angers (83) ; 1856, 5 quai des 4 Ecluses ; 1861, 5 partie des 4 Ecluses (84); 1866, 2 rue des 4 Ecluses (85) ; 1873, 15 rue de Furnes.
Témoin à la naissance le 19 juillet 1867 avec Charles Edmond MELSEN*, le 23 novembre et le 3 décembre 1867.
1844 7 mai : passeport pour Paris, accordeur de piano. 1845 6 août : passeport pour Paris, demeure chez M. DUBOUCHET*, accordeur de piano. 1848 27 juin : passeport pour Mirecourt, demeure à Dunkerque, accordeur de piano. 1854 20 mars : passeport pour Paris, accordeur de piano. 1873 19 juillet : passeport pour Angers, facteur de piano.
14 mai 1844 : "Réparation et accords des pianos. Plumerel fils a l'honneur d'informer MM. les artistes et amateurs qu'il se charge de toutes sortes de réparations de pianos, les remet à neuf n'importe dans quel état [sic] ils se trouvent. Abonnement pour l'entretien et l'accord des pianos. S'adresser chez M. DUBOUCHET* marchand de musique rue Ste-Barbe n° 19 à Dunkerque" (86).
30 décembre 1851 : "M. Plumerel facteur et accordeur de pianos, vient de joindre à son assortiment habituel des pianos de la maison Soufletot de Paris, médaille d'or aux expositions de Paris et de Londres.
Par suite d'arrangement avec cette maison, M. Plumerel sera toujours en mesure d'offrir aux personnes qui voudront bien l'honorer de leur confiance des instruments neufs et d'occasion offrant toute garantie par leur solidité. Rue de la Marine, 27." (87)
27 avril 1852 : "M. Plumerel, facteur et accordeur de piano, précédemment rue de la Marine, 27, a transféré son domicile rue David d'Angers, 18." (88)
28 août 1852 : "à huit heure du soir soirée musicale donnée par M. FILIPPA, premier violon solo du grand théâtre de Turin. Cette soirée musicale aura chez M. Plumerel rue David d'Angers, 18. On peut se procurer des billets chez M. Leys rue des Capucins, 2" (89)

PODESTA Antoine
: joueur d'orgues, né à Carasco (Sardaigne) ca 1813.
1836 18 novembre : à Dunkerque (90).

PODESTA Antoine : joueur d'orgues, né à Angelo (Sardaigne) ca 1775.
1836 10 août : à Dunkerque (91).

PODESTA Barthélémy : joueur d'orgues, né à Carasco (Gênes) ca 1809.
1835 24 juin : à Dunkerque, demeure à Carasco. 1837 22 juin : à Dunkerque (92).

PODESTA Jean Baptiste : joueur d'orgues, né à Carasco ca 1822.
1836 25 juillet : à Dunkerque (93).

PODESTA Louis : joueur d'orgues, né à Carasco (Gênes) ca 1822.
1835 24 juin : à Dunkerque, demeure à Carasco. 1837 22 janvier : à Dunkerque, demeure à Chiavari (94).

PODESTA Louis : musicien ambulant, joueur d'orgues, né à Chiavari ca 1799.
1835 6 juin : à Dunkerque, demeure à Chiavari. 1837 2 avril : à Dunkerque (95).

POELARD Jean : musicien ambulant, né à Alemas (Pays Bas) ca 1781.
1836 3 novembre : à Dunkerque, demeure à Toulouse (96).

POINT (POUIT) Jean Baptiste François : marchand de chansons.
20 décembre 1834 : "et sa femme, né à Beaumont (Drome), domicilié à Montelégier, inscrit au registre de police n° 6251-6252, autorisé à vendre pendant 2 jours un recueil intitulé Chansonnier Nouveau" (97).

POINT Jean Pierre François : chanteur aveugle, ancien marchand colporteur, né à Beaumont (Drome) ca 1806.
1836 13 janvier : à Dunkerque, demeure à Montelégier (98).

POIRAUX Léon : maître de danse, né à St-Pétersbourg (Russie) ca 1827.
1850 25 octobre : passeport pour Paris, demeure à St-Pétersbourg, venait de St-Pétersbourg (29 septembre 1850) (99).

POIRIER Pierre : musicien, tambour major bataillon de Chartres.
Témoin au mariage le 29 août 1747.

POISSILLON (voir PONSIGNON) : chef d'orchestre au théâtre de Dunkerque vers 1800 (100)

POISSON François Etienne : symphoniste, violoniste, né à Dunkerque le 26 décembre 1749, fils de Jacques (voir ci-dessous) et de Anne AMBROUCK, épouse à Dunkerque le 31 août 1779 Anne Thérèse Louise LEURS née à Dringhen (Drincham ?) ca 1757, † Dunkerque, fille de Pierre Jean et de Anne Louise VANBEENE.
Enfants : Emmanuel (employé) né à Dunkerque ca 1783 ; Alexandre (tonnelier) né à Dunkerque ca 1785 ; Anne né à Dunkerque ca 1780 ; Brigitte Louise née à Dunkerque le 2 avril 1792, épouse à Dunkerque le 21 septembre 1829 Augustin Laurent MICHEL (marchand épicier) ; François René (voir ci-dessous).
Domiciles : 1779, 1782, rue de Bourgogne (101) ; 1791, 1798, quai de Furnes (102) ; 1799, 275 rue Brutus (103) ; 1804, 22 rue Brutus (104) ; 1809, 1812, 23 rue Caumartin (105). Témoin aux mariages : 9 octobre 1782, 8 novembre 1791, 31 décembre 179, 1er mars 1800, 1er mai 1810, 31 août 1825, marchand épicier, père de l'époux.
Maîtrise de l'église St-Eloi : 1767 : 90 livres (sous condition de jouer du serpent), 1768-1772 : 120 livres, 1773 : 70 livres (absent 5 mois), 1774 : 100 livres (absent 2 mois), 1775 : 120 livres, 1776 : 100 livres, 1777-1791 : 120 livres, 1792 : 144 livres, 1793 : 120 livres (106).
1787 : musicien pour la harpe, rue de Bourgogne (107).
3 juin 1767 : "Supplie très humblement François Etienne Poisson fils de Jacques premier violoniste de l'unique église paroissiale de cette ville. Disant qu'il désiroit succéder à la place vaccante qu'exercoit ci-devant André Poisson son frère aussi violoniste en la dite église paroissiale eu égard que le supliant a exercé cette fonction pendant l'espace de quatre années consécutives gratis raison pourquoi à l'honneur de vous présenter la présente requête."
"Nous avons reçu le supliant pour quatrième violoniste à l'église paroissiale de cette ville à condition qu'il se mettra en état de jouer du serpent aux processions solennelles et aux gages ordinaires qui ont commencer au 1er de ce mois" (108).

POISSON François René : professeur de musique, né à Dunkerque le 19 février 1782, fils de François Etienne (voir ci-dessus) et de Anne LEURS, épouse à Dunkerque le 31 août 1825 Marie Anne Catherine VANDENBERGHE née à Dunkerque le 26 novembre 1785, fille de Charles Augustin (marchand épicier) et de Judique Catherine FREMAUT, veuve DEKEYREL (épicier).
Domiciles (109) : 1836, 27 rue des Vieux Remparts ; 1841, 57 rue des Vieux Remparts.
1815 : passeport pour Lille (110). Témoin aux mariages : 3 octobre 1826 (marchand épicier), 21 septembre 1829 (marchand épicier, frère de l'épouse), à la naissance le 26 novembre 1832 (marchand épicier, oncle de l'enfant).

POISSON Hyacinthe André : violoniste, né à Dunkerque le 30 novembre 1748, fils de Jacques (voir ci-dessous) et de Anne AMBROUCKS.
Maîtrise de l'église St-Eloi : 1761 : 80 livres, 1762 : 110 livres (111).

POISSON Jacques : symphoniste, violoniste, violoncelliste, né à Dunkerque ca 1705, † Dunkerque ca 1776, fils de Nicolas (voir ci-dessous) et de Laurence DELANGHE.
- Epouse à Dunkerque le 7 mai 1748 Anne AMBROUCKS née à Dunkerque ca 1708, † Dunkerque le 30 mai 1759, veuve de Laurent ISTRAM* (marinier).
Enfants : Hyacinthe André (voir ci-dessus) ; François Etienne (voir ci-dessus).
- Epouse à Dunkerque le 7 juillet 1761 Michelle FOURNIER née ca 1716.
Domiciles (112) : 1736-1738, rue des Vieux Quartiers ; 1741-1744, rue St-Gilles ; 1745, rue du Moulin ; 1746-1753, rue St-Gilles ; 1754, rue d'Anjou ; 1755-1762, rue du Jeu de Paume ; 1763-1765, rue du Bastion Dauphin ; 1768-1770, rue Ancienne de Nieuport ; 1771-1776, rue d'Enghien.
Maîtrise de l'église St-Eloi : 1725 : 71 livres, 1726-1745 : 120 livres, 1746 : 128 livres, 1747-1768 : 144 livres, 1769-1776 : 216 livres (113).
Témoin aux mariages : 6 février 1764, 24 février 1767.
"Sont aussy comparus sieurs Hiacinthe CLABAUT* Jacques Poisson et Pierre Louis BOISCLAIR* musiciens instrumental de cette ville. Lesquels ont dit être créanciers du dit sieur Nicolas HUAU*. Scavoir le premier de la somme de 200 livres et le second de 77 livres pour services par eux rendus en leur ditte qualités pendant la campagne qui a finie le 30 mars 1748 suivant sa reconnaissance qu'il en a fait et signé le 11 avril 1749 et le dit BOICLAIR de la somme de 57 livres pour causes que dessus suivant sa reconnaissance du 12 du dit mois d'avril pour payement desquelles sommes ils ont formés opposition entre les mains du dit sieur VANDEPER sur les deniers qu'il peut devoir au dit sieur Huau par acte des 21 avril et 12 may au dit an 1749 soutenant devoir être colloqués au nombre des créanciers chirographaires. Jurant et affirmant les dits comparans chacun à leur égard que la ditte somme leur est légitimement due et qu'ils ne prestent leur nom directement ou indirectement au dit Huau ou à tous autres desquelles déclaration et affirmations ils ont requis acte à eux octroyé et ont signé avec maître DE LA HAYE duquel ils sont assistés. Signé : Jacobus Poisson, Petrus Ludovicus Boisclair, H : Clabault"

POISSON Jean : violoniste. Maîtrise de l'église St-Eloi : 1746 : 20 livres (114).

POISSON Jean Baptiste : joueur de violon, porte sac, né à Dunkerque ca 1714, † Dunkerque le 11 décembre 1766, fils de Nicolas (voir ci-dessous) et de Laurence DELANGHES. Epoux de Geneviève JANSEN née ca 1714, † Dunkerque le 15 février 1764.
Enfant : Jacques.
Domicile : 1764, Basse Ville
1766 : à l'Hôpital Général de la Charité de Dunkerque du 23 novembre au 11 décembre (†).

POISSON Nicolas : cabaretier, épouse à Dunkerque le 6 mars 1696 Laurence DELANGHES
Enfants : Jacques (voir ci-dessus) ; Jeanne Laurence née à Dunkerque le 1 novembre 1706 ; Jean Baptiste (voir ci-dessus) ; Marie Magdelaine née à Dunkerque ca 1722, épouse à Dunkerque le 24 février 1767 Jean MICHEL (maître cordonnier).

POITVIN Jean Pierre : musicien, tambour au régiment de Royez.
Témoin au mariage le 26 octobre 1762.

POLLET : violoniste (voir AGGERI)

POLLET Joseph Emmanuel : musicien, né à Bruxelles (Belgique) ca 1810.
1836 16 novembre : à Dunkerque (115) .

POPIOLLE : maître de musique, fils de Pierre Winocq.
Domiciles (116) : 1711, 1712, rue des Prêtres.

PONS Joseph : musicien, caporal clairon au 17 R.I.L., témoin à la naissance le 3 septembre 1827

PONSIGNON (POINSIGNON, PONTIGNON, POISSIGNON) Jean Baptiste : maître de musique, artiste dramatique né ca 1759.
Domicile (117) : 1799, 181 rue de la Constitution. Témoin au décès le 21 mars 1799.
25 ventose an 7 : "Le citoyen ROYER, maître de ballet des jeunes artistes ayant contracté un engagement d'un an avec le citoyen PONTIGNON directeur du spectacle, se met à la disposition du public pour former des élèves réunissant les grâces et l'élégance que la danse française exige et quelques maîtres ignorent ou négligent. Il était maître de musique en même temps que directeur et obtenait avec ses demoiselles beaucoup de succès dans les concerts d'alors à la salle St-Sébastien avec ses trios de harpe, violon et forte-piano" (118).
POSACOLI Joseph : musicien, né ca 1855.
Domicile (119) : 1901, 16 rue du Magasin à Poudre.

POTOT Charlotte Juliette : artiste lyrique, née à Boulogne sur Mer ca 1861, épouse à Boulogne sur Mer le 26 avril 1899 Jules LEFEVRE*, artiste musicien, né à Bruxelles ca 1848
Enfant : Claire Juliette Lucie née à Dunkerque le 5 octobre 1887, épouse à Paris 19e le 8 août 1914 Charles MENETRE.
Domicile : 1887, Boulogne sur Mer

POUETTE Jean Pierre : chanteur ambulant, né à Annebault en Anjou ca 1780.
1836 4 mai : à Dunkerque, demeure à Nantes (120).

POUILLET Eugénie : cantatrice
1881 et 1882 : "[…] examinée par M. Emile DURAND, professeur au conservatoire, dont l'appréciation en ce qui regarde la qualité de sa voix est celle-ci :
- voix chaude, jolies notes à l'aigue, voix de poitrine qui pourra devenir très belle avec des études bien conduites.
Estimation du coût de la vie à Paris
- Pension (où l'on se chargerait de conduire la jeune fille chez son professeur puis au conservatoire et de l'en ramener, 1.200 F
- Leçons de chant (2 fois par semaine), 520 F
- Location et leçons de piano, 350 F
- Entretien et vêtements, 360 F
- Frais accessoires, 100 F
- Trousseau d'entrée et frais d'installation, 500 F
Total : 3.030 F
Subvention accordée à la jeune Eugénie Pouillet pour l'aider à faire ses études musicales à Paris." (121)

POUILLEY Charles
: artiste lyrique, né à Paris, époux de Clémentine ROBICQUET né à Paris.
Domicile (122) : 1876, 11 bis rue de l'Abreuvoir.

POUILLY César : musicien, fils de Pierre (charpentier de navire).
Témoin au mariage le 25 janvier 1791, demeure ruellette aux Pommes.

POUILLY Pierre Antoine : chanteur aveugle, né à St-Martin les Boulogne (Pas-de-Calais) ca 1803.
1836 6 septembre, 17 octobre : à Dunkerque, demeure à Boulogne 3 rue Anglaise (123).

POURCEL Joseph : musicien au 15e régiment léger.
Enfant : Joséphine Isabelle Jeanne née à Dunkerque le 30 mai 1829.

PRADIERE (dit LANGUEDOC) Antoine : musicien, tambour au régiment Ile de France, né à Bagrot en Languedoc (diocèse d'Uses) ca 1735, fils de Antoine et Jeanne DUPIN, épouse à Dunkerque le 22 septembre 1761 Elisabeth LEFORT née à Arras (Pas-de-Calais) (124) ca 1738.

PRESTEL Antoine : musicien au régiment Viennois.
Témoin au mariage le 2 mars 1791.

PREVOST Louis Alphonse : facteur de pianos, né à Paris (6e) le 5 septembre 1814, fils de Nicolas (toiseur et vérificateur) et de Marie Jacqueline BOUTON, épouse à Dunkerque le 26 février 1840 Marie Antoinette Eugènie (Jenny) PARIOT née à Dunkerque le 16 avril 1813, fille de Jean François (piqueur aux travaux des Ponts et Chaussées) et de Philippine Marguerite TIRMARCHE.
Domiciles (125) : 1836, 8 rue d'Orléans ; 1841, 15 rue du Sud.
1838 20 juillet : passeport pour Paris, demeure à Paris. 1841 3 août : passeport pour Paris, demeure à Dunkerque. 1843 14 avril : passeport pour Paris (126). 1836 18 mai : à Dunkerque, arrive de Paris, 156 rue St-Maur, venait de Paris (7 mai 1836. 1830, Dem. rue de Hollande (127).
Témoin à la naissance le 11 septembre 1841.

PRIEUR Antoine : musicien, tambour major en retraite, né ca 1836.
Domicile (128) : 1886, 11 rue de l'Abreuvoir.

PROHASKA Jean Gaspard : soldat musicien au 24e de ligne, né ca 1814, épouse à Dunkerque le 7 avril 1847 Adélaïde Marie LESECQ née ca 1829.

PROCKSCH Maximilien Gaspard : musicien de la 43e brigade, époux de Marie SIDOR.
Enfant : Jean Baptiste né à Dunkerque le 23 octobre 1798.

PROOT Jacques : musicien, violoniste, époux de Pétronille Thérèse HERPELS.
Enfant : Pierre Jacques (tabatier) né à Dunkerque ca 1738, épouse à Dunkerque le 12 décembre 1793 Marie Françoise Joseph DEHEERE.
Témoin au mariage le 11 novembre 1738, demeure devant le Pavillon Royal, beau-frère de l'épouse.

PROUVENT Henri Jean : musicien, tambour des carabiniers du 11e R. I. légère, né ca 1800.
Témoin au mariage le 10 juillet 1833.

PROVOT Jean Pierre : musicien au 21e R.I.L., né à Luxembourg (129) (Dépt des Forêts), épouse à Luxembourg Marie MOTTE née à Luxembourg (130).
Enfant : Louise née à Dunkerque le 22 juin 1805.

PRUNET Jean Antoine : musicien né à Paris ca 1794.
1835 3 juillet : passeport pour Paris, demeure à Paris rue traversière, venait de Millau (Aveyron) (16 juin 1834). 1835 26 juin, 14 juillet : à Dunkerque (131).

PRUNO Louis : musicien, né à Tours (Indre et Loire) (132) ca 1763, fils de Louis et de Marie HUPAU, épouse à Dunkerque le 9 février 1790 Louise Elisabeth STOURNE née à Paris (133) ca 1766, fille de Nicolas et de Elisabeth LA TOUCHE.
Domicile : 1790 : rue Nouvelle de Nieuport.

PRUVOST Arthur Joseph : artiste d'agilité, né à Lille ca 1864, non marié de Henriette SIMON, née à Yverdon (Suisse) ca 1867.
Enfant : Berthe Marie née à Dunkerque le 10 janvier 1886.
Demeure à Calais.

PRUVOST Louis Victor Joseph : artiste musicien, né à Amsterdam (Pays Bas) ca 1807.
1834 11 juin : passeport pour Paris, demeure à Amsterdam, venait d'Amsterdam (2 juin 1834) (134).

PRUVOST Charles : joueur de violon.
1894 24 juin : "À Loon, le nommé Charles Pruvost jouait du violon dans un cabaret de cette commune ; à sa sortie de cet établissement vers 11 h du soir il fut suivi par 3 consommateurs dont l'un lui asséna un violent coup de bâton sur la tête. Pruvost tomba comme assommé et ses agresseurs en profitèrent pour lui porter un coup de couteau qui l'atteignit à la cuisse. L'état du malheureux violoneux est très grave" (135).

PUCHOT Louis Aimé : musicien, 1er trombone au 29e de ligne.
Enfant : Elise Estelle Nina né à Dunkerque le 20 avril 1846.10 juin 1845 : Participe à un concert à la salle Ste-Cécile. (136)