1993

Zuydcoote

Zuydcoote, Camping-zone de loisirs

N° du site: 59 668 001 AH

La fouille du site de Zuydcoote, entreprise depuis 1991, sur l'emplacement d'un village d'éleveurs - pêcheurs dans le cordon dunaire, s'est poursuivie cette année au même emplacement avec les résultats suivants:
- Mise en évidence d'un fossé dépotoir le long de la coupe est du chantier dont nous n'avons pas encore le profil, mais dont le remplissage se révèle très intéressant tant du point de vue du matériel que du mode de dépôt.
Le matériel céramique et osseux est abondant, en connexion et bien en place. Il est possible, à travers les couches de remplissage, d'observer des dépôts nombreux et ponctuels et d'autres, plus importants et sans doute épisodiques. Avec l'étude de ce fossé, il sera sans doute possible d'avoir une vision plus nette de la chronologie interne d'une partie du site.
- Il avait été observé, durant les campagnes précédentes, la mise en place systématique de plate-formes d'argile préliminaires à toute construction d'habitat.
Les observations de cette année semblent indiquer que ces plates-formes sont totalement préformées selon un plan initial, y compris à l'extérieur des structures d'habitat. Les fosses dépotoirs sont en effet "creusées"dans le sol extérieur aux maisons dés la construction de ces dernières. C'est à coup sûr le cas pour deux des structures mises au jour cette année, distinctes dans le temps, et qui reproduisent le même schéma d'ensemble.
- La structure en dur (mur de briques) découverte en 1992, se révèle être constituée de deux parties distinctes, presque dans le même alignement, mais dont la constitution est différente (briques complètes pour l'une, briques complètes et bricaillons pour l'autre). La masse du mur effondré de cette partie confirme la construction en deux matériaux différents : la base, jusqu'à environ 1 mètre, est en briques, puis, au-dessus, en bois. La présence de briques moulées incurvées est pour l'instant inexpliquée.
- Il faut signaler la découverte de deux éléments d'épis de faîtage en terre cuite, l'un représentant un visage humain et l'autre le corps d'un oiseau. Ces deux éléments semblent indiquer la présence de toits en tuiles. Les quelques éléments de tuiles mis pour l'instant au jour font douter de leur relation avec les habitats fouillés cette année.
- Enfin, le dernier élément que l'on peut apporter cette année à l'étude du site de Zuydcoote est la découverte, en front de mer, dans le première dune attaquée par le vent et le mer, de vestiges du XIIIème siècle. Il s'agit de niveaux d'habitats épais d'environ 1,50 mètres dans le prolongement du site fouillé en août

Yves Beauchamp.GRAAL

 

sp; /HTML>